|||

Adolescences

Je vous parle d'instants que les plus de vingt ans préfèrent ne pas connaître

sv? tfk? Tu veux pas parler de ta coupe à la Rihanna?

La citation ci-dessus est pure et maladroite invention — pot-pourri du langage cryptique utilisé par la plus déconcertante et protéiforme des tribus de nos sociétés occidentales contemporaines: les ados.

Ci-dessous, une sélection d’objets culturels exposant leurs us et coutumes.

Cet été-là

Ce roman graphique s’attarde sur le micro-séisme qu’est la pré-adolescence — cette période où le confort de l’enfance se délite progressivement pour laisser place aux angoisses de l’âge adulte. Ce moment singulier où l’être humain en construction vacille.

Dit simplement: c’est un été de plus en famille pour deux gamines, dans des bungalows au bord d’un lac. Mais cet été-là, l’une d’entre elles l’est un tout petit peu moins que l’autre (gamine, justement). Juste un tout petit peu, vraiment.

Une œuvre tendre, fine et délicate.

VACILLER

Les cheveux des ados

Ça parle de tiffs, de bouclettes, de gel. La chose capillaire, c’est un job à plein temps à quinze ans.

Swagger

Le désir d’appartenance, le besoin de se mettre en scène, la naissance du regard critique, les premiers questionnements amoureux. Les ados, quand même, sont des sacrés zozos.

Ce film hybride — documentaire de par son approche et son empathie, romancé de par son ambition formelle — est autant une chronique de mœurs qu’une déclaration d’amour.

Marcher avec une fière allure

Snapchat à Bobigny

Il convient d’accepter deux notions:

  1. la manipulation des sentiments fait des ravages depuis longtemps — Les liaisons dangereuses de Laclos en sont une illustration illustre;
  2. la violence des rapports sociaux entre ados compte désormais un vecteur de diffusion de poids: les réseaux sociaux.

Dans ce contexte, faire preuve de discernement peut sembler une posture inaccessible.

Louanne et les motards

Que faire pour épauler les ados qui en chient grave dans les cours des collèges et lycées, maltraités par leurs pairs?

Aligner quelques dizaines de bécanes (donc de motards) à la sortie des cours, pour montrer que le ou la raillé·e n’est pas tout·e seule, peut être une solution. Ridicule sur le papier, mais qui en impose dans la vraie vie.

Petite poucette

Ce discours de Michel Serres à l’Académie Française (qui a donné lieu à un essai) date un peu, certes: il a été donné en 2011. Mais son propos reste contemporain: l’accès à la connaissance, à l’information, a radicalement changé. Autant qu’avec l’apparition de l’écriture puis, plus tard, de l’imprimerie. Et, comme précédemment, ces changements imposent, qu’on le veuille ou non, de changer radicalement la façon de transmettre.

RÉAPPRENDRE À TRANSMETTRE

pourboire
papoter
Pour recevoir les nouveaux billets par missive électronique,
LA SUITE Le so(i)n d’Amon pour la bidouille Tout doit disparaître
DERNIÈRES BRICOLES La p’tite histoire des coquelicots · 2/2 La p’tite histoire des coquelicots · 1/2 ’Murica Cinéaste, sur cinéaste devant cinéaste Point à la Ligne Délit de sale gueule Nantes → Saint-Brévin → Pornic Inland Empire Ne pas vraiment mourir, et recommencer Résal social Nul part C’est la santé L’intimité, au rapport! Tout doit disparaître Adolescences Le so(i)n d’Amon pour la bidouille Usito Tu seras un homme, papa Le web est un lieu Homo disparitus Foyer doux foyer Du court et du bon Rouler des mécaniques Oh, vous, les jolies choses Dans le game Business et climat sont sur un bateau 9 yeux pour voir le monde Happy web year Back in the blog Juvénile Prospérité Esthétique du raccord