|||

Le web est un lieu

Regarder le web

Mes obsessions et réflexions du moment ont (nécessairement) une incidence sur mes lectures. Regarder le web — poser un regard critique sur la façon dont c’est produit, avec quels outils, quels intentions et dans quels buts — n’est pas un sujet immédiatement sexy. Pourtant, une partie non-négligeable de l’information que nous consultons aujourd’hui l’est via le web et ses dérivés1.

Web design as architecture

La plus théorique de toutes les propositions de cette sélection mais pas la moins intéressante. L’auteur dresse un parallèle, en 10 principes, entre sites web et architecture.

Présenté ainsi, c’est pas bandant bandant, certes. Pourtant, ledit parallèle est plutôt bien vu: les sites web sont des lieux, intrinsèquement publics, habités, locaux (bien que distribués globalement), reflets de la culture de celles et ceux qui les font, etc.

Nous habitons le cyber espace.

Publish Something Online

Self-publishing on the internet is a rewarding and powerful experience.

Partant de ce postulat, l’auteur s’attèle à la noble et humble tâche d’expliquer ce que publier quelque chose sur internet veut dire, quels sont les fondamentaux techniques, quelques spécificités, ainsi que quelques exemples à la marge.

Pour les non-initié·e·s, ça ne présentera peut-être aucun intérêt. Ni pour les aguerri·e·s, d’ailleurs. Mais pas pour les mêmes raisons. ¯\_(ツ)_/¯

Pourtant, cette simple page web (très bien fichue, par ailleurs) rappelle à sa façon une idée fondamentale, la même que celle exprimée dans le légendaire mother fucking website: seul ce que vous avez à dire importe.

The Website Obesity Crisis

C’est long. Mais passionnant et drôle. C’est la retranscription d’une conférence de 2015 sur les «problèmes d’obésité» du web: plus le temps passe, plus les sites web sont lourds, plus les pages mettent du temps à se charger car elles contiennent quantité de scripts et de bidules qui n’étoffent en rien les informations proposées, mais rendent désagréable l’expérience visible (comme la publicité) ou invisible (en traçant le comportement des utilisateurs).

Certes, les connexions internet proposées par les fournisseurs d’accès sont, elles, de plus en plus véloces. Mais quand les bouchons s’accumulent sur une route, construire une nouvelle route ou élargir l’existante n’est pas forcément la meilleure solution.

C’est passionnant. Et drôle. Vraiment.

other web

[…] a set of columns sandwiched between horizontal elements.

C’est ainsi que l’auteur définit ce qu’il appelle les sites sandwich, ces pages d’accueil à l’apparence et à la structure prévisibles, convenues, répétées, ennuyeuses. C’est familier pour le lecteur ou la lectrice, certes; plus facile et rapide à produire pour le designer, sans doute. Mais manquant peut-être d’un je-ne-sais-quoi. Ou, comme le dit si bien l’auteur:

Identity depends entirely on content.

Fish: a tap essay

Que signifie aimer quelque chose sur internet? Cliquer sur un pouce ou un cœur sont des interactions n’ayant que peu ou prou de valeur, tout le monde en convient.

Ce «poisson» se veut une (tentative de) réponse à cette question.

Aimer quelque chose, c’est:

  • y revenir — écouter un disque en boucle, relire un livre, revoir un film, refaire le tour d’un jeu;
  • s’y attarder — en découvrir les subtilités passées inaperçues les premières fois.

  1. les «apps», notamment↩︎

m'écrire
Pour recevoir les nouveaux billets par missive électronique,
LA SUITE Homo disparitus Tu seras un homme, papa
DERNIÈRES BRICOLES Entre les lignes Écorchure Pernicieux Bye bye sunshine OK canard Une branche La nuit Après la pluie Chambre avec vues • #6 Soudain, le vent Soudain, La Nuit Tiraillement Chambre avec vues • #5 Bill Cunningham Everything in its right place Chambre avec vues • #4 Jamais, Ô grand jamais Le processus La liste Chambre avec vues • #3 Vélo Francette • Intégrale, bisous et playlist Vélo Francette • 8 • Après et après Vélo Francette • 7 • La lutte et l’apaisement Vélo Francette • 6 • Être à côté et se perdre Vélo Francette • 5 • Un adieu et des retrouvailles Vélo Francette • 4 • De la douceur et un bouton de chemisier Vélo Francette • 3 • Un souffle et une rivière Vélo Francette • 2 • Rien d’autre que vos pensées Vélo Francette • 1 • Une fenêtre sur le monde Un goût dans la bouche Chambre avec vues • #2