|||

Tu seras un homme, papa

Je ne l'ai pas vu venir

Il se passe toujours beaucoup de choses partout. De la violence, des injustices, des violences en réaction à l’injustice. Des restrictions de liberté. Du mépris pour autrui et pour celle qui nous héberge. C’est comme ça, parait-il: l’être humain semble être instinctivement un gros con. Ne pas l’être demande un effort immense — surhumain, pourrait-on dire.

Beaucoup de choses, donc. Partout. Tout le temps.

Ce matin, il s’est passé un truc insignifiant: j’ai appuyé sur le bouton lecture. Un truc tout bête.

Je n’étais pas prêt. Du tout.

pourboire
papoter
Pour recevoir les nouveaux billets par missive électronique,
LA SUITE Le web est un lieu Usito
DERNIÈRES BRICOLES Loire à vélo • 6 • Le genou grince Loire à vélo • 5 • Des hauts et des bas Loire à vélo • 4 • Le nez au vent Loire à vélo • 3 • Sur du velours Loire à vélo • 2 • Là-haut Loire à vélo • 1 • Tchou-tchou Sur les murs du web #8 Et puis s’en vont Angers → Nantes : deux dérapages Collés serrés Le corps des femmes Sur les murs du web #7 Plein cadre Sur les murs du web #6 Loin des hommes Sur les murs du web #5 Restricted Areas Sur les murs du web #4 Sur la platine #3 Sur les murs du web #3 Notion catalogue Sur les murs du web #2 Sur la platine #2 Sur les murs du web #1 Une lumière dans la nuit Sur la platine #1 Se soulever Est-ce que tu le sens ? Horse around À l’angle La p’tite histoire des coquelicots · 2/2