|||

Usito

«Un dictionnaire conçu au Québec pour tous les francophones et francophiles intéressés par une description ouverte du français»

C’est juste un dico en ligne. Simple, lisible et clair. Je l’ai découvert il y a quelques heures seulement. Déjà, certaines sections sont dans mes favoris, notamment celle consacrée aux particularismes ou celle concernant les emplois critiqués.

Cette dernière est passionnante. Certes les anglicismes (excessivement employés dans la langue française) y sont référencés, mais j’y ai surtout découvert les distinctions dans ces emplois:

  • Les emprunts lexicaux
    Ceux qui viennent le plus immédiatement à l’esprit, ceux consistant à adopter dans son lexique un terme d’une autre langue. Envoyer une newsletter au lieu d’une infolettre, être borderline au lieu d’être limite.
  • Les emprunts sémantiques
    Ceux dont j’ai découvert le nom mais dont j’en constate (et déplore, à commencer dans mon propre discours) les usages, ceux consistant à attribuer un sens nouveau à une forme déjà existante dans une langue, sous l’influence d’une autre langue, ou bien à ou transposer une forme étrangère. Exemple: l’épouvantable en termes de, transposition de l’anglais in terms of, utilisé à tort et à travers dans moult conversations (surtout celles qui se veulent sérieuses).

Usito est juste un dico. On ne lit pas un dictionnaire, certes. On s’en sert quand on cherche une définition, un synonyme, un antonyme, un particularisme ou bien encore un gentilé. On peut aussi, occasionnellement, par curiosité, s’y plonger. Naviguer à vue pour se laisser surprendre par un mot, un emploi, une étymologie.

S’il est une chose qu’un dictionnaire ne dit pas mais qui peut sauter aux yeux: cette langue est complexe. Cette complexité peut être une richesse autant qu’une source d’exclusion. L’apprendre, la comprendre, la maîtriser, sont des processus1 lents et difficiles. Être une terre d’accueil passe aussi par la langue.

TROUVER LE BON MOT


  1. et non des process, b*rdel… ARRÊTEZ AVEC PROCESS, c’est ridicule.

pourboire
papoter
Pour recevoir les nouveaux billets par missive électronique,
LA SUITE Tu seras un homme, papa Le so(i)n d’Amon pour la bidouille
DERNIÈRES BRICOLES Cinéaste, sur cinéaste devant cinéaste Point à la Ligne Délit de sale gueule Nantes → Saint-Brévin → Pornic Inland Empire Ne pas vraiment mourir, et recommencer Résal social Nul part C’est la santé L’intimité, au rapport! Tout doit disparaître Adolescences Le so(i)n d’Amon pour la bidouille Usito Tu seras un homme, papa Le web est un lieu Homo disparitus Foyer doux foyer Du court et du bon Rouler des mécaniques Oh, vous, les jolies choses Dans le game Business et climat sont sur un bateau 9 yeux pour voir le monde Happy web year Back in the blog Juvénile Prospérité Esthétique du raccord Hors-Jeu Splendide pampa chinoise Sales gueules