|||

Tampons vulgaires

Insultes de goût pour soirées mondaines

Il y a quelques semaines, mon plus vieil ami a eu le bon goût de m’offrir un très joli cadeau.

Écrin des insultesÉcrin des insultes

Une boîte de tampons vulgaires par le tampographe Sardon.

Mes précieuses ridiculesMes précieuses ridicules

L’objet est bien évidemment de toute beauté.

Tampons, à l’envers. Donc à l’endroit.Tampons, à l’envers. Donc à l’endroit.

Chaque tampon est un bloc de bois, sur lequel est contre-collé le caoutchouc taillé.

MYTHOMYTHO

Se pencher sur la boîte pour en décrypter le contenu garantit des barres de rire à s’en décoller le plexus solaire.

Tampons, remis à l’endroit (donc à l’envers) grâce à une subtile manipulation d’imageTampons, remis à l’endroit (donc à l’envers) grâce à une subtile manipulation d’image

Dans ma générosité sans borne légendaire, et par souci pour le référencement de ce blog — coucou Google, référence-moi jusqu’au fond, j’suis pas ta mère –, une liste exhaustive des insultes s’impose (mes favorites sont marquées d’une astérisque):

  • Va t’acheter des couilles
  • Mytho
  • Merde humaine
  • Petite bite
  • Guérillero de canapé
  • Ennemi du genre humain*
  • Retourne dans le con de ta mère*
  • Cafard
  • Connasse géante
  • Mouche de latrines
  • Peloteur de stagiaires*
  • Fais-toi stériliser
  • T’étais moins con quand tu buvais*
  • Que Dieu casse sa bite dans ton cul*
  • Ringard
  • Va chier dans ta caisse*
  • Va faire ton art-thérapie*
  • Patron de gauche*
  • Boloss
  • Charogne
  • Feignasse
  • Mange mon cul
  • Idiot utile
  • Prolo de droite

Merci Google, t’es super. Tu peux reprendre une activité normale.

Les plus espiègles d’entre vous pensent peut-être la même chose que moi :

Mais quelle bonne idée pour développer des relations socio-professionnelles de qualité dans le monde du travail.

Je sais — I know. Je regarde avec malice les bloc-notes de mes collègues, pensant distraitement : un gros MYTHO tamponné sur la page, ce serait quand même mortel…

Bonne nouvelle : de l’encre est fournie avec les tampons.

m'écrire
Pour recevoir les nouveaux billets par missive électronique,
LA SUITE Quand vient la nuit
DERNIÈRES BRICOLES Tampons vulgaires Quand vient la nuit Chambre avec vues • #1 La gueule de l’emploi Le monde est plat Un bestiaire de l’Anthropocène L’expérience du web Vous êtes sur internet Un fil ténu Le monde d’après Scam for ever Voyage, voyage Loire à vélo • L’intégrale et les bisous Loire à vélo • 7 • Les yeux bandés Loire à vélo • 6 • Le genou grince Loire à vélo • 5 • Des hauts et des bas Loire à vélo • 4 • Le nez au vent Loire à vélo • 3 • Sur du velours Loire à vélo • 2 • Là-haut Loire à vélo • 1 • Tchou-tchou Sur les murs du web #8 Et puis s’en vont Angers → Nantes : deux dérapages Collés serrés Le corps des femmes Sur les murs du web #7 Plein cadre Sur les murs du web #6 Loin des hommes Sur les murs du web #5 Restricted Areas