|||

9 yeux pour voir le monde

Les 9 objectifs placés sur le toit des Google Cars photographient le monde sans rien demander à personne. Mais c’est le regard d’un seul homme qui en sort des perles.

America is a business.

Cogan assène cette vérité, un soir qu’il n’est pas d’humeur, dans Killing them softly, le 3ème film d’Andrew Dominik. C’est aussi une légende possible à la photo des deux drapeaux ci-dessus.

Cette image est la toute première à être publiée sur le site 9-eyes.com le 1er décembre 2009. Le lendemain, une deuxième image est publiée.

Et ainsi de suite, dans les semaines, mois et années qui suivent. À une fréquence très irrégulière.

Les images n’ont aucun lien entre elles. Seul point commun: leur source. Toutes sont issues de Google Street View, le service de navigation virtuelle de Google. Toutes sont sélectionnées à la main (et à l’œil) par Jon Rafman, artiste québécois.

Le mec parcourt le monde via la fenêtre de son navigateur, en quête de quelque chose. Des couleurs, des poses, des instants. De vrais instants volés: les 9 objectifs placés sur le toit de chaque Google car photographient sans rien demander à personne. Jon Rafman fait des copies d’écran de ses trouvailles qu’il partage ensuite sur le site.

9 eyes devient progressivement une soirée diapos avec un pète au casque. Libre à chacun•e de se raconter une petite histoire.

Une image est publiée le 6 septembre 2014. Pas mieux pas pire que les autres.

Puis plus rien. Jusqu’au 5 septembre 2019, cinq ans plus tard.

Une flopée a suivi en octobre. Silence depuis.

*Soupir*

pourboire
papoter
Pour recevoir les nouveaux billets par missive électronique,
LA SUITE Happy web year Business et climat sont sur un bateau
DERNIÈRES BRICOLES La p’tite histoire des coquelicots · 2/2 La p’tite histoire des coquelicots · 1/2 ’Murica Cinéaste, sur cinéaste devant cinéaste Point à la Ligne Délit de sale gueule Nantes → Saint-Brévin → Pornic Inland Empire Ne pas vraiment mourir, et recommencer Résal social Nul part C’est la santé L’intimité, au rapport! Tout doit disparaître Adolescences Le so(i)n d’Amon pour la bidouille Usito Tu seras un homme, papa Le web est un lieu Homo disparitus Foyer doux foyer Du court et du bon Rouler des mécaniques Oh, vous, les jolies choses Dans le game Business et climat sont sur un bateau 9 yeux pour voir le monde Happy web year Back in the blog Juvénile Prospérité Esthétique du raccord